Coopération


La coopération c'est avant tout un état d'esprit, de partage, d'analyse dans une vision et pour un objectif commun et acceptable par tous. C'est bien l'état d'esprit qui anime le Pays Pyrénées Méditerranée qui considère la coopération comme un axe majeur et incontournable.


Depuis la création du Pays de nombreux projets d'échanges ou structurants pour le territoire ont vu le jour que ce soit en coopération transfrontalière, internationale ou entre territoires.

ALBERAPASTUR bilan 2020 et suite

2020, une situation inédite !

Malgré un contexte ubuesque, confinement, fermetures des frontières, des universités, des centres de recherche, déconfinement partiel, limitation des déplacements, des regroupements, il y a eu des avancées importantes grâce à la cohésion des partenaires et à leur motivation sans faille. Mais aussi grâce au soutien des partenaires institutionnels et des réseaux au-delà de nos frontières régionales et nationales.

Le dossier de reconnaissance de la race bovine « Albera » en France (race reconnue en Espagne): Porté par l’Association de Défense et de Promotion des Races Locales en Pays Catalan est en cours mais le choix de la procédure de dépôt (nationale ou complément d’inscription des troupeaux français sur le livre généalogique espagnol) dépend des résultats des inventaires génétiques qui sont eux aussi en cours (réalisés par l’Université Autonome de Barcelone et l’INRA de Montpellier). 

  

Valorisation économique, amélioration du produit : C’est l’IRTA (institut technologique agroalimentaire à Gérone) qui est responsable de ces actions. Elles serviront à apporter des améliorations sur les méthodes d’alimentation des élevages, la promotion et la formation auprès des filières de transformation du produit. Les actions de formation prévues en présentiel ont été annulées et sont reprogrammées en visioconférence cette année. 


La gestion pastorale : Le responsable de cette action est la Chambre d'Agriculture des Pyrénées-Orientales. Toutes les actions font suite à des études et des diagnostics réalisés par la Chambre régionale d’Agriculture d’Occitanie, et celle des Pyrénées-Orientales, ainsi que l’IUT et le service élevage et forêt de la Generalitat de Catalogne. 


Les travaux d'aménagement sur le massif :  L’ASA Vallespir Aspres Albères est le maître d’ouvrage des clôtures du côté français pour empêcher la divagation des élevages Albères et aider les éleveurs à gérer les troupeaux. A ce jour, les travaux sont en cours sur les communes d'Argelès-sur-Mer, Sorède, Laroque des Albères et L’Albère. Le SIVU des Albères est le maître d’ouvrage des  coupures aménagées afin d’être entretenues par les éleveurs (contrats MAE). Du côté du versant espagnol les travaux sont réalisés par la Generalitat de Catalogne et par les propriétaires des domaines frontaliers, Baussitges et Requesens.      


Comportement des troupeaux : La section génie biologique de l’IUT de l’Université de Perpignan étudie le comportement des bovins du massif afin d’améliorer les « parcours » et apporter des outils d’aide à la gestion des animaux. Les étudiants ont pu installer des pièges photos, il faut maintenant récupérer la donnée. 


Le plan de gestion pastoral transfrontalier : Il est porté par le CREAF (centre de recherche agriculture et forêt – Université Autonome de Barcelone). Le partenariat a validé les parties qu'il faut maintenant amender et compléter. Ce plan doit être présenté au moment de l’évènement de clôture du projet qui devrait se dérouler en novembre 2021.  


Appui aux enjeux pastoralisme et Défense des Forêts Contre l'Incendie  : Sur ce point la notion de coopération a pris tout son sens car suite à l'annulation du séminaire transnational de septembre 2020, le réseau de partenaires élargi, Région , Occitanie, PACA, Catalogne, Andalousie..., qui s'était construit lors du premier confinement n'a pas dérogé au rendez-vous afin de tenir les engagements. Ainsi, la Chambre d’Agriculture et le Pays ont pu faire remonter les arguments pour que ces enjeux primordiaux pour un massif méditerranéen puissent être pris en compte dans la nouvelle PAC et dans le Plan Stratégique National (PSN). Une vidéo est en cours de réalisation. 


Un an de plus pour finaliser

Le projet devait se terminer fin décembre 2020, cependant le contexte sanitaire de cette année ne nous a pas permis de réaliser ou finaliser certaines actions de terrain. Par conséquent, nous avons demandé et obtenu une prorogation d'un an. La fin du projet est donc reportée au 31 décembre 2021. Nous espérons pouvoir réaliser des évènements en présentiel. Cependant au vu des dernières informations sanitaires nous prévoyons aussi la possibilité de pouvoir dématérialiser les rencontres. A suivre...


 Plus d’info sur le site ALBERAPASTUR   


Contact


Géraldine CAPRANI - Chargée de

mission Coopération et FEAMP

gcaprani@payspyr[...]mediterranee.org