Activités de pleine nature #TOURISME Entretien avec Guy GATOUNES, Président de la commission "Tourisme et activités de pleine nature"

M. GATOUNES, pouvez-vous vous présenter ?

Je suis maire de la commune de Reynès depuis mars 2020 et également vice-président de la communauté de communes du Vallespir, à ce titre je siège au bureau du Pays Pyrénées Méditerranée.

Je suis depuis peu retraité de la CRS de secours en haute montagne. Passionné depuis toujours par la montagne et les activités de pleine nature, je pratique la randonnée, le VTT, le canyoning, le ski de randonnée et la spéléologie.


C’est notamment pour ces raisons que j’ai souhaité m’occuper au sein du Pays, du sujet de la maîtrise et du développement des activités de pleine nature, mission pour laquelle j’ai été élu Président de la commission "Tourisme et activités de pleine nature" lors de la dernière Assemblée Générale en juillet dernier.

En tant que nouvel élu de cette mandature, quel regard portez-vous sur le Pays ?

C’est une structure qui au travers de son ingénierie apporte un soutien indispensable aux collectivités et peut accompagner les projets communaux ou intercommunaux mais également les projets privés grâce aux différents fonds Européens qu’elle gère et aux contrats qu’elle a signés avec l’Etat et la Région.

Concrètement, en matière de développement économique, le Pays facilite la mise en place de projets et l’installation de jeunes entrepreneurs et entrepreneuses, avec notamment le Fonds européen LEADER.

Le Pays est également un espace de coopération qui permet de développer des projets à une échelle plus large que la commune ou la communauté de communes. Si nous prenons le cas des activités de pleine nature, il est possible d’envisager leur développement sur l’ensemble du Pays, de la mer à la montagne, dans une logique d’équilibre territorial.  


En tant que Président de la commission "Tourisme et activités de pleine nature", quEL sera pour vous le rôle de cette commission ?

Ce sera une instance de dialogue, d’échanges entre tous les acteurs des APN (Activités de pleine nature), il ne s’agit pas d’imposer ce que l’on a envie de faire ou ce que l’on pense bon de faire mais d’être à leur écoute, à l’écoute des besoins et des attentes des acteurs pour ensuite pouvoir leur apporter une aide, un accompagnement et mettre en œuvre collectivement les moyens pour répondre à ces besoins.   

QuelLE est votre vision d’avenir sur le développement des APN sur le TERITOIRE DU Pays ?

Je pense que les activités de pleine nature représentent un enjeu de développement économique et social important mais également de transition du tourisme pour l’ensemble du territoire du Pays.

Notre territoire est très riche en milieux naturels, en paysages et en activités. En Pays Pyrénées Méditerranée nous pouvons tout faire en toutes saisons ; il faut mieux valoriser cette diversité et que nous puissions aussi faciliter l’accessibilité pour tous à ces activités. L’accès au massif du Canigó depuis le Vallespir sera par exemple un chantier à ouvrir.


Cependant, ce développement devra se faire dans le respect des professionnels : éleveurs, forestiers, agriculteurs… et des habitants. Il s’agira de trouver un respect mutuel entre chaque usager, on doit arriver à se côtoyer et à partager l’espace pour que chacun puisse exercer sereinement ses activités.

Par ailleurs, un équilibre devra être trouvé entre la préservation de nos espaces naturels et la fréquentation qu’induisent ces activités.


Le développement des APN passera aussi par des partenariats, à l’échelle nationale, régionale, départementale, dans le cadre du PDESI (Plan Départemental des Espaces Sites et Itinéraires), intercommunautaire et plus localement encore entre le Pays Pyrénées Méditerranée et le Syndicat Mixte Canigó Grand Site pour le massif du Canigó.

Contact



Cédric BORG - Chargé de mission

Tourisme et activités de pleine nature, Leader, contrat bourg centre

cedric.borg@payspyr[...]diterranee.org