Tourisme durable

L'économie du territoire du Pays Pyrénées Méditerranée repose en partie sur le secteur touristique. Cette économie se caractérise par une concentration des flux touristiques dans les stations balnéaires mais également, dans une moindre mesure, au niveau des stations thermales du Pays. L'attractivité de ces pôles est une chance pour notre territoire, mais créait aussi un déséquilibre de développement. Par ailleurs, cette activité touristique est marquée par une forte saisonnalité et a atteint depuis quelques années un seuil de développement en termes de fréquentation mais également en termes de niveau de dépenses touristiques.

Vélo-tourisme

Lors de la publication de l'édition 2017 du "Baromètre du tourisme à vélo en France" par la direction générale des entreprises en charge du tourisme, force est de constater que le vélo est une filière économique en plein essor. Il fournit également des indications sur l'impact économique du tourisme à vélo. Les touristes à vélo dépensent en moyenne 75 € / jour pour les itinérants, soit près d’un tiers de plus que les autres touristes (Etude Atout France, 2009). En s'appuyant sur le résultat des enquêtes régionales, il estime ainsi les retombées économiques directes à 29,3 millions d'euros pour la Loire à vélo, à 17,7 millions pour la Bretagne, à 14,4 millions pour le Tour de Bourgogne et à 6,9 millions pour l'Alsace à vélo. Ramené au kilomètre et par an, cet impact est de 30 000 euros au kilomètre pour la Loire, de 24 000 euros pour l'Alsace, de 23 000 euros pour la Bourgogne et de 16 700 euros pour la Bretagne.


Ces données démontrent bien tout l’intérêt pour le territoire de poursuivre ses efforts pour le développement de la pratique du vélo en général et du cyclotourisme en particulier, qui compte de plus en plus d’adeptes qui sont à la recherche d’un tourisme riche de rencontres et de découvertes dans un cadre préservé et authentique.


Ce développement en Pays Pyrénées Méditerranée peut aujourd'hui s'appuyer sur de vrais potentialités :

  • Un réseau d'itinéraires locaux de 200 km.
  • L'itinéraire transfrontalier Pirinexus.
  • L'itinéraire de "La Méditerranée à Vélo", l'Eurovélo 8.
  • Deux sites VTT labellisés FFC et FFCT.
  • De nombreuses petites routes et cols de montagne.
  • Un réseau de professionnels "Le Pays Catalan à vélo".
  • Un riche patrimoine paysager, naturel et culturel.

Afin de mettre en synergie l’ensemble des actions nécessaires au développement du « tourisme à vélo » et à la construction d'une destination "vélo", le Pays Pyrénées Méditerranée a ainsi élaboré et coordonne un plan de développement. Ses finalités seront :

  • De rallonger les ailes de saisons grâce au vélo-tourisme qui se pratique de mars à novembre.
  • De valoriser les ressources de l’arrière-pays, les touristes à vélo sont consommateurs de produits du terroir et de visites culturelles.
  • D'augmenter les retombées économiques locales, les touristes à vélo consomment 20% de plus qu’un touriste classique.  

Ainsi, ces effets du « vélo-tourisme » doivent nous permettre de maintenir et de créer de nouvelles activités économiques et de maintenir et développer l’emploi local.

Contact


Cédric BORG - Chargé de mission

Tourisme, Leader et FEAMP

cedric.borg@payspyr[...]diterranee.org