Tourisme durable

L'économie du territoire du Pays Pyrénées Méditerranée repose en partie sur le secteur touristique. Cette économie se caractérise par une concentration des flux touristiques dans les stations balnéaires mais également, dans une moindre mesure, au niveau des stations thermales du Pays. L'attractivité de ces pôles est une chance pour notre territoire, mais créait aussi un déséquilibre de développement. Par ailleurs, cette activité touristique est marquée par une forte saisonnalité et a atteint depuis quelques années un seuil de développement en termes de fréquentation mais également en termes de niveau de dépenses touristiques.

Le tourisme de mémoire

Le territoire du Pays Pyrénées Méditerranée recèle de nombreux sites rappelant l'exil Républicain Espagnol de février 1939. Ce mouvement de population appelé plus communément « Retirada » d’une durée très courte (15 jours) mais considérable, par le nombre de personnes qui sont venues chercher refuge  « juste de l’autre côté de la frontière », a marqué les mémoires et peut se lire en ces lieux historiques. Cette période suscite un intérêt grandissant et les sites identifiés bénéficient d’une fréquentation spontanée relativement importante. Face à cette prise de conscience qui reflète une impulsion plus large au niveau national à travers le «Patrimoine de mémoire», mais aussi en Catalogne Sud à travers le Mémorial Démocratic et surtout grâce au travail de certaines communes et des associations; le Pays Pyrénées Méditerranée a initié en 2013 avec l’ensemble de ses partenaires, un travail de valorisation touristique du patrimoine mémoriel lié à l'Exil Républicain Espagnol.


Le développement du tourisme de mémoire dans sa dimension touristique, culturelle et pédagogique, constitue en effet, à plusieurs titres une opportunité de développement du territoire :

 

  • Vecteur de conscientisation historique du touriste comme du résident qui permet à la fois de consolider une unité culturelle et identitaire mais aussi de sauvegarder une conscience historique toujours menacée.
  • Vecteur de développement local grâce aux flux de visiteurs, de touristes, génère des recettes et à termes sera créateur d'emplois.

Ainsi en juillet 2013, une première carte touristique regroupant les sites de mémoire déjà mis en valeur, les événements et les activités de découverte liées à l’Exil Républicain Espagnol a été éditée par le Pays en partenariat avec les communes, les sites, les associations, le Comité Départemental du Tourisme, le Conseil Général des Pyrénées-Orientales, l’Université de Perpignan, le MUME et la Région Languedoc-Roussillon. Cette première édition a permis de formaliser une première mise en réseau des acteurs du patrimoine de mémoire et de répondre à la demande des visiteurs.


Vous pouvez télécharger la carte en version Français/Catalan en cliquant ici.


Télécharger la carte en version Anglais / Espagnol en cliquant ici.

Contact


Cédric BORG - Chargé de mission

Tourisme, Leader et FEAMP

cedric.borg@payspyr[...]diterranee.org