LEADER

LEADER est une approche de développement local utilisée depuis 20 ans pour associer les acteurs locaux à la conception et à la mise en œuvre de stratégies, à la prise de décision et à l'affectation de ressources pour le développement de leurs zones rurales.

LEADER est mis en œuvre par quelques 2 600 groupes d'action locale (GAL) qui couvrent plus de 54 % de la population rurale de l'Union Européenne et réunissent des acteurs du secteur public et privé et de la société civile d'un territoire donné.

Sur le territoire du Pays Pyrénées Méditerranée, c’est notre 3ème programme LEADER axé cette fois-ci sur la dynamisation de l’économie locale.


Elaboration de la candidature du classement des Fêtes de l’Ours en Haut-Vallespir auprès de l’UNESCO


Contexte

La "Fête de l’ours" (festa de l’ós) ou "Chasse à l’ours" (caça ou cacera de l’ós) ou encore "Jour de l‘ours / des ours" (diada ou dia de l’ós / dels óssos) est une manifestation festive, prenant la forme d’un simulacre de chasse à l’ours dans les rues de trois communes montagnardes du Haut-Vallespir.

Situées au fond d’une vallée frontalière avec l’Espagne, ces trois communautés célèbrent, en fin d’hiver, les fêtes de l’Ours : celles d’Arles-sur-Tech, de Prats-de-Mollo-La-Preste et de Saint-Laurent-de-Cerdans.

Le scénario de base, identique, met en scène des jeunes hommes costumés et grimés, figurant des ours, qui investissent le cœur des localités en un simulacre d’enlèvement des jeunes filles. La trame de ces rapts, assortis de courses-poursuites et de confrontations avec des Chasseurs, se décline avec des variantes dans les trois villes concernées. Autour du personnage central de l’Ours, se rassemblent un certain nombre d’acteurs aux rôles différenciés qui procèdent à des mises en scène signifiantes. Le rasage symbolique de l’Ours conclut immuablement ces rituels. Les chasses à l’Ours sont des fêtes portées par l’ensemble des communautés.

Actuellement essentiellement concentrées sur une microrégion du territoire français, elles sont les manifestations résiduelles de pratiques rituelles très anciennes, attestées dans le monde entier, en particulier dans les zones montagneuses de l’hémisphère nord. Au-delà de cette dimension universelle, la concentration, l’originalité, la pérennité et la complémentarité des fêtes de l’Ours du Haut-Vallespir en font un phénomène unique.


Objectif

Quel chemin parcouru depuis l’époque où les trois communes dans lesquelles se déroule la Fête de l’Ours, Arles-sur-Tech, Prats-de-Mollo-la-Preste et Saint-Laurent-de-Cerdans, s’ignoraient mutuellement, et où rien ne pouvait suggérer un quelconque changement.

Aujourd’hui, la volonté des trois villages d’avancer ensemble est acquise. En novembre 2011, ils se sont regroupés pour travailler sur une communication commune autour de leur Fête de l'Ours.  Le 25 janvier 2013, les trois maires ont signé une convention dont le but et les objectifs sont de "développer toute action ou démarche permettant, d'aider, de sauvegarder, de coordonner et de promouvoir les fêtes de l'ours, tout en respectant leurs différences et leurs spécificités…", "solliciter des aides financières diverses…" et "s'engager à faire la fête sur 3 dates différentes". Durant les fêtes, un moment fort et emblématique symbolise cette entente avec "La passation de la patte d'ours".   


Maintenant une étape supplémentaire peut être engagée, dans la reconnaissance de cette volonté commune. Les habitants fiers de ce patrimoine, convenant, ensemble, de l’intérêt grandissant que suscitent ces manifestations mais aussi conscients des risques de perte de ses valeurs fondatrices, ont exprimé la nécessité de présenter une candidature afin d’inscrire "la Fête de l’Ours" sur la liste représentative du Patrimoine Culturel Immatériel auprès de l’UNESCO. Ainsi, les conseils municipaux représentés par les maires ont décidé d’apporter leur soutien à cette candidature, de constituer un comité de pilotage et de désigner le Pays Pyrénées Méditerranée pilote de l’opération.      


Mise en œuvre

A partir de décembre 2015 nous nous engageons à élaborer un dossier de candidature qui devra être déposé en décembre 2016. Nous avons exactement un an seulement pour élaborer ce dossier complexe. Il n’est pas seulement un travail d’écriture mais il est le fruit d’une véritable animation sur le territoire afin de démontrer l’implication de la communauté dans cette démarche. Le comité de Pilotage, composé des communes et des experts locaux et organisateurs des fêtes ont à nouveau désigné le Pays Pyrénées Méditerranée coordonnateur de la démarche. Pour ce faire, une organisation, qui a déjà porté ses fruits, lors de la rédaction de la fiche d’inventaire s’est mise en place avec le soutien du centre de recherche en ethnologie, le GARAE pour toute la partie scientifique. Par ailleurs, une animatrice Unesco et une coordinatrice sont détachées sur ce projet.  


Pendant un an, il s'agit de financer l’animation et le programme d'actions afin d'impliquer la communauté locale dans la démarche de l'inscription des fêtes de l'Ours auprès de l'UNESCO. Il s'agit aussi de communiquer et de réaliser des événementiels sur cette démarche pour que son impact dépasse le contexte local et rayonne à l'échelle régionale, voire européenne. Il s'agit aussi de travailler sur une démarche pédagogique, notamment auprès des jeunes, sur l'intérêt de sauvegarder et sur la manière de faire vivre les fêtes traditionnelles, sur ce que représente le Patrimoine Culturel Immatériel et les différentes initiatives pour sa protection et sa valorisation, comme cela est fait en région, par exemple.  


Cette nouvelle étape se décline comme suit :                                         

  • Rédaction du dossier UNESCO pour la demande d'inscription des fêtes de l'Ours au PCI.
  • Actions communication : presse, documentation, matériel de communication, accueil partenaires et programmes d'échanges...
  • Action implications des communautés locales : spectacles, activités pédagogiques... auprès des habitants et des scolaires.
  • Réalisation du film pour le dossier.
  • Définition du plan de sauvegarde : collecte, archivages acquisition du centre de ressources.


 



à télécharger

Contacts


Pierre LE MEN

Responsable Leader

leaderplusppm@wa[...]doo.fr


Cédric BORG - Chargé de mission

Tourisme, Leader et FEAMP

cedric.borg@payspyr[...]diterranee.org


Françoise MARÉCHAL

Assistante administrative

contact@payspyr[...]mediterranee.org