LEADER

LEADER est une approche de développement local utilisée depuis 20 ans pour associer les acteurs locaux à la conception et à la mise en œuvre de stratégies, à la prise de décision et à l'affectation de ressources pour le développement de leurs zones rurales.

LEADER est mis en œuvre par quelques 2 600 groupes d'action locale (GAL) qui couvrent plus de 54 % de la population rurale de l'Union Européenne et réunissent des acteurs du secteur public et privé et de la société civile d'un territoire donné.

Sur le territoire du Pays Pyrénées Méditerranée, c’est notre 3ème programme LEADER axé cette fois-ci sur la dynamisation de l’économie locale.


Commercialisation d'un kit terrain de détection des micro-algues toxiques marines


Microbia Environnement répond à la fois à des enjeux de santé, d’économie littorale et de protection de l’environnement.


Contexte

La Région Occitanie a une large façade maritime avec 220 km de côte et un système lagunaire unique exploité par des acteurs économiques variés des secteurs maritimes et touristiques. Les activités humaines et les changements climatiques favorisent la prolifération de micro-organismes nuisibles comme les micro-algues toxiques productrices de toxines diarrhéiques, neurotoxiques ou paralysantes, impactant la santé et l’économie en particulier le secteur conchylicole avec 476 exploitations au chiffre d’affaire annuel de 58 M€.


Objectifs

Notre société propose des solutions de systèmes d’alerte sous forme de kits diagnostic pour identifier simultanément en quelques heures les micro-algues toxiques marines. Ces solutions permettent d’anticiper le risque d’efflorescence nuisible de micro-algues toxiques pour offrir une fenêtre d’action précoce et sécuriser plus rapidement les productions aquacoles et sites de baignades en évitant les intoxications dues à leur présence.

Soutenue par la Région à travers les actions du Parlement de la Mer (2013) et la politique de Stratégie de Spécialisation Intelligente (3S), l’économie littorale est un axe de développement économique majeur qui reste fragile car elle dépend directement de facteurs environnementaux, climatiques et sociétaux. Une des conséquences visibles des changements climatiques est la prolifération des micro-algues toxiques. Grâce à la constitution de bases de données bien renseignées sur les micro-algues toxiques, grâce à une surveillance continue et systématique, les acteurs utilisant l'eau de mer pour leurs activités économiques pourront mieux connaître et comprendre leur adaptation face aux changements climatiques et activités humaines.

A l’ère du « Big Data », nos solutions haut-débit permettent de générer facilement et rapidement des quantités importantes de données qui une fois traitées seront une source d’informations pour faire des prévisions d’efflorescence algales, adopter des stratégies de gestion des risques efficaces et prévoir des actions correctives sur un territoire littoral dont l’activité économique intense tend à se développer.


Mise en œuvre

Notre kit colorimétrique permet l’identification et la quantification de micro-algues toxiques marines grâce à la fois à des sondes moléculaires spécifiques mais aussi à un procédé innovant développés par l’équipe de Microbia Environnement. Il s’agit d’un produit clé en main qui permet de détecter plusieurs espèces de micro-algues toxiques marines en moins de trois heures grâce à un diagnostic rapide (2h) et opérationnel (terrain/quotidien) de la qualité de l’eau destiné aux professionnels confrontés aux efflorescences de micro-algues toxiques marines sur leur site d’exploitation/production.

Plusieurs sites pilotes sont en cours de tests opérationnels sur le terrain. Il s'agit pour Microbia Environnement de préparer l'action commerciale et la communication découlant de ces actions de terrain pour disséminer et faire connaître ses solutions au plus grand nombre. Les coûts engloberont le déploiement commercial à travers le recrutement de commerciaux, la prospection des segments aquacole et environnemental, la communication, la formation/information des utilisateurs finaux et la sécurisation des partenariats commerciaux.


Impacts

En tant que jeune entreprise innovante, Microbia Environnement participe déjà au développement économique de la Région avec la création d’emplois locaux. La société qui comptait 2 salariés en 2014, en compte aujourd’hui 5 et compte recruter 3 personnes supplémentaires d’ici fin 2017, pour atteindre un effectif de 13 personnes à l'horizon 2019.


En offrant des solutions innovantes pour sécuriser et protéger les productions aquacoles et les consommateurs/touristes grâce à des biocapteurs capables d’identifier et quantifier très rapidement les micro-algues toxiques marines, la société s’implique activement dans la dynamique de développement de l’économie littorale. A travers nos actions de communications à l’échelle française mais aussi internationale pour disséminer nos solutions innovantes basées sur des technologies de rupture, nous participons à la promotion de la Région comme acteur avant-gardiste dans le domaine de l’innovation en mettant en avant le soutien par les structures et les soutiens financiers de la Région (Synersud, Transfert LR, Pôle Eau, CEEI PSE, CCI, BPI France etc…) .


La mise en place de notre force commerciale devrait nous permettre de développer notre activité dans de bonnes conditions pour atteindre d'ici 2018 un CA de 1.6 M€ .






à télécharger

Contacts


Pierre LE MEN

Responsable Leader

leaderplusppm@wa[...]doo.fr


Cédric BORG - Chargé de mission

Tourisme, Leader et FEAMP

cedric.borg@payspyr[...]diterranee.org


Françoise MARÉCHAL

Assistante administrative

contact@payspyr[...]mediterranee.org