#BIODIV Un nouvel indicateur pour mesurer la pollution lumineuse


Le nouvel indicateur de l’Observatoire national de la biodiversité (ONB) de suivi de la pollution lumineuse vient de paraître dans son bilan 2021.

Selon cet indicateur : 85% du territoire métropolitain est exposé à un niveau élevé de pollution lumineuse.


De la pollution lumineuse ...

Cet indicateur correspond au pourcentage du territoire national fortement exposé à la pollution lumineuse en cœur de nuit par ciel clair. L'ONB précise cependant qu'il s'agit d'une estimation basse du phénomène.



>> Plus d'infos sur la pollution lumineuse et ses effets sur la faune et la flore sur le site de l'OFB

>> Télécharger le bilan 2021 de l'ONB sur le site de Nature France


... A la sauvegarde d'une trame noire

Face à la dégradation et la disparition d'habitats naturels causées par la lumière artificielle, préserver et restaurer un réseau écologique propice à la vie nocturne est aujourd'hui indispensable : c'est tout l'enjeu de la Trame noire.


Celle-ci a été intégrée à la loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages de 2016 qui modifie le code de l’environnement : les collectivités doivent à présent s’engager à réduire l’éclairage nocturne au sein des continuités écologiques et prendre en compte la trame noire dans leur document d’urbanisme.


A ce titre l'OFB publie sur son portail technique le guide "Trame noire - Méthodes d’élaboration et outils pour sa mise en oeuvre" afin d'appuyer les collectivités en apportant connaissances, méthodes et outils opérationnels.


Qu'en est-il sur le territoire ?

Plusieurs communes du Pays pratiquent déjà l'extinction nocturne.


A la lumière de la répartition de ce nouvel indicateur sur notre territoire, il semblerait que ce type de démarche soit à conforter, et probablement à compléter par une mise en œuvre exhaustive de la trame noire.

Contact


Caroline BATAILLON

Directrice

direction@payspyr[...]mediterranee.org