Pays Pyrénées Méditerranée

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Ressources naturelles
  • Eau

    Périmètre du SIVU de Gestion et d'Aménagement du TechLe Volet "Eau" du Pays Pyrénées-Méditerranée repose sur des démarches contractuelles ou organisées extrêmement structurantes, initiées dès 1994, au sein du Syndicat Intercommunal de Gestion et d'Aménagement du Tech. Ce syndicat regroupe 36 communes du Pays Pyrénées-Méditerranée dans une logique de bassin versant, autour de projets retranscrits dans le Contrat de Rivière, le Plan de Lutte contre les Inondations (PAPI Tech),  le Schéma d’Aménagement et de Gestion de l’Eau (SAGE Tech-Albères), le Site Natura 2000 des rives du Tech… La valeur ajoutée de l’inscription de ces démarches au sein du Pays Pyrénées-Méditerranée repose essentiellement sur la transversalité des réflexions qu’elle suppose, l’enrichissement des partenariats et le rayonnement territorial (prise en compte de la Côte Vermeille dans la gestion des risques par exemple).

  • Forêt

    Le territoire du Pays Pyrénées-Méditerranée possède un patrimoine naturel remarquable. La forêt, particulièrement identitaire sur les massifs des Albères, Aspres et du Vallespir y est présente à 70%. Aujourd’hui, elle est au centre des préoccupations avec trois fonctions principales : économique, sociale et environnementale.
    Dans les Albères et les Aspres, les essences naturelles dominantes sont le chêne vert, le chêne liège (industries locales du bouchon), le micocoulier (les fouets de Sorède) et le hêtre. Les forêts du Vallespir résultent plus de l'action humaine et sont constituées de plantations de châtaigniers et des reboisements résineux réalisés dans le cadre de la restauration des terrains en montagne. Ces ressources présentent aujourd'hui un volume quantitatif et qualitatif important mais leur valorisation reste difficile en raison des handicaps naturels de la vallée (relief, accès aux massifs…).

    Soucieux de cette problématique, le Pays Pyrénées-Méditerranée s’appuie sur deux Chartes Forestières de Territoire (CFT Suberaie Albères Aspres et CFT du Vallespir (parties 1, 2, 3 et 4)) pour faire de la forêt de ces trois massifs un véritable atout pour l’aménagement du territoire.